Macro photographie Choisir un objectifs macro : ce qu’il faut savoir

Choisir un objectifs macro : ce qu’il faut savoir

Pour faire de gros plans de fleurs, d’insectes ou tout autre détail minuscule, il vous faudra un objectif macro. Toutefois, face aux différents modèles et marques sur le marché, il peut être difficile de faire un choix. Aussi, selon certains critères, vous allez opter pour objectif grand angle ou un téléobjectif. Il vous faudra également préciser si vous aurez besoin d’une stabilisation. Mis à part cela, si vous êtes débutant, il vous sera nécessaire de comprendre ce qu’est un ratio de 1:1. 

Comprendre le ratio de grossissement

Pour choisir un objectif adapté à vos besoins et à différentes conditions, il faut d’abord vous intéresser au rapport de reproduction. Celui-ci est également nommé ratio de grossissement. Il s’agit d’un des principaux critères dans le choix d’un objectifs macro. Sachez qu’un objectifs macro doit offrir au minimum un rapport de 1:1. Autrement dit, la surface que le sujet occupe sur le capteur doit être identique à sa taille réelle. Entre autres, une fleur mesurant 3 cm en réalité doit aussi l’être sur le capteur. Ce ratio de grossissement est essentiel, car il vous permettra de vous rapprocher du sujet pour photographier ce dernier à sa taille réelle. Attention, il existe des objectifs affichant la mention Macro, mais qui  n’offrent qu’un rapport de 1:2 ou moins. Avec ces modèles, un insecte de 2 cm ne mesurera que 1 cm sur le capteur. Par ailleurs, parmi les meilleurs objectifs proposés sur le marché, on peut citer le Nikon AF-SVR et le Sony FE 90 mm f/2.8 pour les hybrides pleins formats de la marque. On peut également noter le Tamron 90 mm f/2.8 pour Nikon, Sony et Canon.

Bien qu’il faille au minimum assurer un rapport d’agrandissement de 1:1, il est possible d’aller au-delà pour prendre en photo des détails minuscules. Pour cela, des bagues allonges ou un objectif spécifique est nécessaire. Entre autres, vous pouvez opter pour l’objectif Canon MP-E 65 mm 1-5x ou encore le Laowa 25 mm F/2.8 2,5 -5 x. Ces objectifs vous font obtenir respectivement un rapport de reproduction de 2:1 ou 5:1. 

Tout sur la longueur de la focale

Pour définir le type d’objectif à choisir, il faut s’attarder sur la longueur focale. C’est un critère important et il est bon de savoir que les objectifs macro sont proposés en différentes longueurs. Entre l’objectifs macro grand angle, macro standard et les téléobjectifs macro, le choix se fera en fonction de vos besoins. Les objectifs grand angle sont moins chers. Toutefois, ils impliquent un rapprochement important du sujet pour obtenir un rapport de reproduction de 1:1. Ces types d’objectifs ne sont donc pas recommandés pour photographier des insectes au risque de les effrayer. Il est donc judicieux d’opter pour un objectif disposant d’une focale de 30 mm pour un appareil APS-C ou de 50 mm si vous utilisez un appareil plein format. Vous pourrez ainsi utiliser un flash cobra ou annulaire pour éclairer le sujet sans que l’objectif ne cache la lumière. 

 

Si vous avez le budget serré, le choix d’un téléobjectif macro peut être intéressant. Ce type d’objectif vous permettra de travailler dans de meilleures conditions. En effet, un téléobjectif vous permet de vous éloigner du sujet pour éviter, entre autres, de l’effrayer s’il s’agit d’un insecte. Choisissez un modèle muni d’une longueur focale comprise entre 90 et 100 mm. 

L’autofocus pour l’objectif macro

Équipé d’un système autofocus, un objectifs macro peut devenir onéreux. Toutefois, cette option n’est pas toujours nécessaire. Effectivement, il est souvent nécessaire d’effectuer la mise au point manuellement pour garantir une netteté optimale sur la zone souhaitée à cause de la faible profondeur de champ engendrée par la prise de vue rapprochée. Cela est valable, tant pour les sujets immobiles et très lents. Par contre, pour prendre des clichés d’une libellule en plein vol ou encore figer une fleur en pleine tempête, un objectif macro avec autofocus est utile.